14 Jun, 2024

Planchers de bois

LES PLANCHERS DE BOIS : OUI OU NON ???

On sait que la mode actuelle est aux planchers de bois. On sait aussi que le bruit est à l’origine de nombreux conflits dans les immeubles en copropriété. C’est pour cette raison que certaines copropriétés défendent carrément les planchers de bois. Il est donc très important, si vous décidez d’autoriser l’installation de tels planchers chez vous, de prendre toutes les précautions nécessaires pour obtenir un indice d’insonorisation satisfaisant.

Nous vous présentons plus bas les résultats de deux enquêtes réalisées dans le but de voir s’il existait des solutions qui pourraient rendre les couvre-planchers de bois acceptables dans des condos comme les nôtres où il n’y a aucun béton. Avant d’entrer dans les détails cependant, il faut comprendre certains éléments pertinents :

Propagation du bruit : il est faux de croire que seul le voisin du dessous subira les conséquences d’un plancher de bois installé à l’étage, car des études ont démontré que la propagation du bruit d’impact est aussi importante latéralement que verticalement. Ainsi, un voisin du même étage peut percevoir les bruits d’impact au même niveau que le voisin du dessous ou du dessus. Il faut aussi penser qu’il y a beaucoup de roulement dans les condos et qu’un copropriétaire qui marche à pas feutrés aujourd’hui n’est pas une garantie que le prochain aura le pas aussi léger…

Tapis versus bois : l’écart entre un tapis et un plancher de bois peut être de 8, 12 ou même de 20 FIIC (Field Impact Insulation Class, soit niveau d’insonorisation aux bruits d’impact), selon la source consultée.

Composantes de nos planchers : selon les plans de construction, la base de nos planchers serait faite des matériaux suivants, mais il peut y avoir des différences d’une bâtisse à l’autre :

> Entre le rez-de-chaussée et le sous-sol
o Contreplaqué 5/8″ cloué au clou spiral (type Hardox)
o Solives 2″ X 10″à 16″ c.c.
o Pièces 102 et 104 : Fourrures 1″ X 3″ à 16″ c.c.
o Planche de gypse 1/2″
Autres pièces : Laine insonorisante 3 1/2″
o Barre résiliente 24″ c.c.
o Planche de gypse 1/2″ Fire Code

> Entre le 2e étage et le rez-de-chaussée
o Panneau de particule 3/8″ de type K3
o Contreplaqué 5/8″
o Solives 2″ X 10″ c.c. 16″ c.c.
o Laine insonorisante 3 1/2″
o Barre résiliente 24″ c.c.
o Planche de gypse 5/8″ Fire Code

On note qu’il n’y a aucun béton.

Enquête 2006

Ceci étant dit, des démarches ont été entreprises en 2006 dans l’espoir de trouver une solution, mais toutes les sources consultées (Couvre-plancher Pelletier, Tapitec, Planchers de bois-franc 2000, Couvre-plancher André Labrecque, Insonorisation GLH) ont affirmé qu’aucun produit ne pouvait offrir le même degré d’insonorisation que le tapis. 

L’acousticien Claude Yockell a également été consulté. Selon lui :

o  Le tapis offre une meilleure insonorisation que le bois.
o  Lors de l’installation d’un plancher de bois il est important de respecter certains principes si on veut obtenir une insonorisation satisfaisante. Pour un bon résultat, il est important d’avoir une bonne masse sous le plancher. C’est pour cette raison qu’une épaisseur de béton fait une différence. La meilleure solution est un plancher flottant installé selon des normes strictes avec une bonne masse et une bonne membrane en dessous.
o  L’installation proposée :
          – Un milieu résilient
          – Un gyproc
          – Une membrane (Insonobois était selon lui la meilleure membrane en 2006)
          – Un plancher flottant

 

Enquête 2016

Une nouvelle enquête a été faite en 2016 afin de voir si de nouveaux matériaux pourraient offrir une solution satisfaisante. Après consultation de différents fournisseurs, la recommandation de la compagnie AcoustiTech a été adoptée par le Condo E et les produits proposés (option 3 avec membranes Acoustiboard et Insonobois) ont été installés au 2e étage en octobre 2016. Jusqu’à maintenant le résultat est positif.

Selon la fiche descriptive de la compagnie, le panneau Acoustiboard peut remplacer une chape de béton de 1 ½ po et permet donc d’augmenter la masse sous le plancher, tel que préconisé par M. Yockell ci-haut. À noter aussi qu’en 2006 M. Yockell recommandait déjà la membrane Insonobois.

L’article 12m) de la déclaration de copropriété stipule que les copropriétaires doivent obtenir l’autorisation des administrateurs avant d’effectuer des modifications à leurs parties exclusives, mais il pourrait être prudent d’adopter un règlement portant spécifiquement sur les revêtements de plancher.  Dans sa recommandation, la compagnie AcoustiTech nous proposait également un texte pour l’adoption d’une réglementation concernant le remplacement des revêtements de plancher.

Scroll To Top